Politique éditoriale

Évaluation

Les projets de livre sont évalués à l’aveugle par au moins trois membres du comité éditorial et scientifique. Les manuscrits d’ouvrage scientifique sont évalués à l’aveugle par des experts et des membres du comité éditorial et scientifique. Dans certains cas et à la demande des auteurs, les chapitres eux-mêmes pourront faire l’objet d’une évaluation à l’aveugle.

Dans la philosophie de la science ouverte, les évaluations seront publiées en annexe du livre ou du chapitre, avec le nom de leur auteur ou auteure et, s’il y a lieu, une réponse de l’auteur ou de l’auteure.

Les ouvrages qui ne sont pas évalués par les pairs le mentionnent.

Catalogue

Le catalogue des Éditions science et bien commun (ESBC) est composé de livres qui respectent les valeurs et principes des ÉSBC énoncés ci-dessus :

  • Des ouvrages scientifiques (livres collectifs de toutes sortes ou monographies) qui peuvent être des manuscrits inédits originaux, issus de thèses, de mémoires, de colloques, de séminaires ou de projets de recherche, des rééditions numériques ou des manuels universitaires. Les manuscrits inédits seront évalués par les pairs de manière ouverte, sauf si les auteurs ne le souhaitent pas (voir le point de l’évaluation ci-dessus).
  • Des ouvrages de science citoyenne ou participative, de vulgarisation scientifique ou qui présentent des savoirs locaux et patrimoniaux, dont le but est de rendre des savoirs accessibles au plus grand nombre.
  • Des essais portant sur les sciences et les politiques scientifiques (en études sociales des sciences ou en éthique des sciences, par exemple).
  • Des anthologies de textes déjà publiés, mais non accessibles sur le web, dans une langue autre que le français ou qui ne sont pas en libre accès, mais d’un intérêt scientifique, intellectuel ou patrimonial démontré.
  • Des manuels scolaires ou des livres éducatifs pour enfants

Collections

Les collections regroupent des ensembles de livres qui partagent une thématique ou une ligne éditoriale. Une collection pourrait, par exemple, porter sur l’eau dans les pays du Sud, sur la société haïtienne, sur les méthodes de recherche, sur les femmes en science, etc. Pour exister, une collection doit être animée par une personne qui en prend la responsabilité intellectuelle. Cette personne pourra recruter des auteurs.

Les collections en cours sont :

  • Portraits de femmes (science sociale citoyenne) (Florence Piron)
  • Science et démocratie (Florence Piron et Mélissa Lieutenant-Gosselin)
  • Science ouverte au Sud et au Nord de la Francophonie
  • LARAC (Laboratoire de recherche-action sur les communs) (Thierry Belleguic)

Langues

Les livres seront soit uniquement en français, soit plurilingues, mettant en valeur les langues africaines nationales ou le créole, par exemple.

Diversité

Les ouvrages collectifs devront inclure des hommes et des femmes des pays du Nord et des pays du Sud, afin de refléter la pluralité recherchée par la justice cognitive. Le catalogue lui-même reflétera cette pluralité.

Technologie

Les ESBC reposeront sur la technologie Pressbooks qui permet de produire en même temps un cyberlivre (sous la forme d’un site web en libre accès), un epub (livre électronique à mettre en vente sur ibooks), un mobi (livre électronique à mettre en vente sur Amazon) et un pdf qui, accompagné de la couverture, génère un livre imprimé.

Par conséquent, les livres édités par les ESBC seront disponibles simultanément en accès libre sur le web, en format électronique commercialisable et en format imprimé commercialisable.

Les livres publiés par les ESBC sont généralement disponibles dans ces 4 formats. Il peut arriver que seuls les formats électroniques soient utilisés. Les auteurs pourront choisir ou non de commercialiser les versions électroniques et imprimées de leur livre, mais ce dernier restera toujours accessible en libre accès sous forme de cyberlivre.

Les auteurs qui souhaitent joindre à leur publication leur corpus de données ainsi que d’éventuels protocoles expérimentaux (programmes informatiques) pour favoriser leur accessibilité (open access / open data) pourront être accompagnés.

Tarification pour les auteurs

Au nom de l’équité et de la justice cognitive, le tarif demandé par les ESBC aux auteurs et auteures dépendra de leur capacité de payer et du nombre de services qu’ils et elles demanderont (fabrication du cyberlivre, graphisme de la page couverture, fabrication du livre imprimé, tirage, diffusion). Un institut de recherche sera facturé à un tarif plus élevé qu’un individu; un institut de recherche d’un pays du Nord sera facturé davantage qu’un institut d’un pays du Sud.

Une contribution minimale sera toujours exigée (entre 50 et 500$ selon les ententes), mais le mode de facturation sera souple. Par exemple, il pourra prendre la forme d’un service en nature (traduction, relecture, diffusion) si l’auteur ou l’auteure ne peut pas payer et a choisi de ne pas commercialiser son livre. Les auteurs et auteures pourront attendre d’avoir fait quelques ventes avant de payer les frais demandés.

Licence

Les livres publiés seront sous licence Creative Commons, afin de protéger les droits des auteurs et auteures et du lectorat. Les ESBC ne demanderont jamais aux auteurs et auteures de leur céder leurs droits.

Fonctionnement

Les ESBC fonctionneront de la manière suivante :

Première étape :

  • Tout auteur, auteure ou groupe d’auteurs (ci-après nommé auteurs) peut envoyer une proposition de livre de 500 mots idéalement à l’adresse proposition@editionscienceetbiencommun.org;
  • Le comité de direction envoie un accusé de réception à tous les auteurs dans un délai de deux semaines.
  • Au moins deux de ses membres lisent chaque proposition reçue et l’analysent en fonction des valeurs des Éditions science et bien commun;
  • La proposition est jugée acceptable :
    • S’il s’agit d’un livre individuel, le comité de direction demande à l’auteur ou l’auteure de la proposition retenue un sommaire détaillé (liste des chapitres et résumé du contenu de chaque chapitre) ;
    • S’il s’agit d’un livre collectif, l’auteur ou l’auteure doit préparer un appel de textes et préciser les publics visés et la durée de l’appel. Le site des Éditions diffusera l’appel.
  • Si la proposition n’a pas été retenue à cette première étape, le comité de direction envoie une explication aux auteurs non retenus dans un délai optimal de deux semaines;

Deuxième étape :

  • Le comité de direction envoie les propositions, sommaires détaillés et appels de textes aux membres du comité éditorial;
  • Les membres du comité éditorial analysent chaque texte et font des recommandations à l’adresse évaluation@editionscienceetbiencommun.org : acceptation ou suspension (refus provisoire, en attente d’une nouvelle proposition). S’il y a lieu, le comité éditorial envoie la proposition aux responsables de l’une des collections existantes qui en feront l’analyse et l’évaluation;
  • Dès que trois approbations unanimes sont reçues, la décision est prise.
  • Les auteurs des propositions suspendues reçoivent une lettre avec des explications facilitant l’envoi d’un nouvelle proposition;
  • Une entente est signée avec les auteurs et auteures des propositions retenues pour préciser les formats souhaités parmi ceux offerts, sachant que chaque entente comporte au moins une version cyberlivre en libre accès et la participation des ESBC à la publicité et à la diffusion du livre;
  • Cette entente précise les détails financiers : la contribution de l’auteur et le mode de répartition des bénéfices s’il y a commercialisation.
  • Une équipe, dont au moins un membre du comité de direction ou du comité éditorial, travaille avec les auteurs et auteures à la préparation du manuscrit, selon les termes de l’entente signée;
  • Le manuscrit est ensuite commenté et évalué par deux ou trois personnes choisies par le comité éditorial ou le comité de direction, selon une procédure ouverte et constructive;
  • Une révision linguistique permet d’assurer la qualité de la langue;
  • Selon les cas, les protocoles de recherche et les données scientifiques analysées seront également publiées (données ouvertes) de manière à être consultables et réutilisables;
  • Le manuscrit est mis en ligne et produit;
  • Les ESBC participent à la stratégie de diffusion et de publicité selon les termes de l’entente signée.

À noter : si un livre est proposé par un membre du comité éditorial ou du comité de direction, les personnes en cause ne participeront pas aux discussions sur leur proposition.

Diffusion

Les ESBC prépareront un plan de diffusion adapté à chaque livre, en collaboration avec les auteurs ou auteures, selon les termes de l’entente signée. Le web sera très utilisé (réseaux sociaux, envois de pdf) pour minimiser les coûts. Les Éditions science et bien commun font la promotion des livres en accès libre, notamment en offrant gratuitement les livres produits par l’Association science et bien commun.

Dans la mesure du possible, les bibliothèques des universités africaines et haïtiennes recevront toutes gratuitement la version électronique de chaque livre publié. Elles doivent simplement nous écrire leur demande à info@editionscienceetbiencommun.org.

 

Les commentaires sont clos.