Consignes d’écriture

Ces consignes sont surtout écrites à l’intention des auteurs et auteures de chapitres d’un ouvrage collectif. Mais elles s’appliquent aussi aux monographies, considérées comme des séries de chapitre. Selon les projets de livre, d’autres précisions pourront être ajoutées.

Recommandations d’écriture

À moins de cas particuliers (Collections Portraits de femmes, Québec ville ouverte) ou de demandes précises de la part des responsables d’un ouvrage collectif, les ESBC n’imposent pas de limite de mots aux auteurs et auteures d’un livre ou d’un chapitre. Un texte de 3000 mots peut être bon ou mauvais, tout comme un texte de 15000 mots.

L’important est plutôt que le texte soit accessible, avec le moins possible de notes, de jargon, de concepts nouveaux ou rares dépourvus d’explication ou d’allusions à des débats très locaux ou à des instances très locales sans mise en contexte. Notre but est que nos livres servent d’outil de réflexion dans des milieux universitaires et non universitaires. La révision linguistique sera orientée en ce sens.

Au nom de la justice cognitive et de son idéal d’universalisme inclusif, vérifiez que votre texte comporte des références à des textes ou à des réalisations d’hommes et de femmes des pays du Nord et des pays des Suds. Autrement dit, essayez d’éviter de proposer des bibliographies composées principalement de textes d’hommes européens ou eurodescendants. Pour vous aider à varier vos références, utilisez ce guide de la recherche documentaire dans le web scientifique libre.

Les Éditions sciences et bien commun (ESBC) préconisent l’écriture épicène, c’est-à-dire une écriture qui rend visibles hommes et femmes également. Les auteur-e-s sont prié-e-s de faire l’effort de sortir de leurs habitudes pour s’approprier cette nouvelle forme d’écriture qui lutte contre l’invisibilité des femmes et qui relève donc elle aussi de la justice cognitive. Nous avons préparé un guide complet, avec des exemples et des suggestions. La révision linguistique suivra ce guide.

Les ESBC veulent encourager le plurilinguisme. Elles invitent donc tous les auteurs et toutes les autrices à traduire leur chapitre dans d’autres langues que le français ou à adjoindre à leur chapitre un long résumé dans une ou plusieurs autres langues. Dans tous les cas, les ESBC demandent que tous les auteurs et toutes les autrices traduisent dans leur langue maternelle le résumé et leur biographie.

Le format de l’entretien, tel qu’expérimenté dans Savants, artistes, citoyens : tous créateurs?, peut être très fécond, qu’il s’agisse de réponses écrites à des questions écrites ou de la transcription d’un entretien.

Consignes de présentation d’un chapitre

Les consignes de présentation reposent sur l’utilisation de la fonction « Style » (accessible à partir du menu « Format ») de la plupart des logiciels de traitement de texte.

L’auteur ou l’auteure doit associer le niveau approprié de titre ou de style aux différentes sections de son texte (sans se soucier de la police ou de la taille du style en question).

  • Titre du texte : stylé en « Titre 1 »
  • Titre des sections du texte : stylé en « Titre 2 »
  • Titre des sous-sections : stylé en « Titre 3 »
  • Citations de plus de 3 lignes : stylées en « Citation » (Pas d’italique ni de guillemets)
  • Le reste : stylé en « Normal »
  • Utilisez des guillemets français : « et » plutôt qu’anglais (“ ” et ‘ ’), en ajoutant des espaces insécables
  • Rappel : ajoutez le moins possible de notes de bas de page
  • Tableaux et graphiques sont possibles, mais doivent être très simples.

Merci de n’ajouter aucun autre formatage (ex : retrait, espace entre les paragraphes, polices de caractère originales, etc.).

Les citations dans une langue autre que le français doivent être traduites en français en-dessous ou à la suite de la citation originale qui doit être en italique, pas en note.

Ajoutez une biographie par auteur ou auteure (à la troisième personne) d’un maximum de 150 mots et joignez votre adresse mail/courriel ou votre compte Twitter si vous êtes d’accord pour les rendre publics.

Dans la plupart des cas, ajoutez un résumé de 200 mots et 5 à 6 mots clé (en français et, si possible, dans d’autres langues de votre choix).

Bibliographie

Les références bibliographiques seront insérées dans le texte selon le modèle (Auteur, date) et rassemblées à la fin du fichier dans une section intitulée Références (stylée en titre 2).

Leur présentation respectera les normes du style Chicago, méthode auteur-date : http://guides.bib.umontreal.ca/disciplines/483-Citer-selon-le-style-Chicago?tab=2189. Pensez à utiliser Zotero (zotero.org), logiciel libre et gratuit de gestion bibliographique, pour vous faciliter la vie!

Guide : Citer dans le style Chicago

Rappel : en français, les titres des livres et des revues sont en italique et les titres de chapitres ou d’articles sont entre guillemets.

Pour ajouter une ou plusieurs illustrations

  • Insérez les hyperliens ou, si vous avez des fichiers, « illustration 1, 2 ou 3 » dans votre texte, à l’endroit souhaité. Ajouter en-dessous la légende de chaque illustration et sa source. Préférez les illustrations autorisées ou sous licence CC-BY.
  • Ajoutez les fichiers joints (png ou jpg) à votre envoi courriel, en indiquant leur numéro.

Pour ajouter une vidéo ou un podcast (fichier audio)

Il est possible d’intégrer une vidéo ou un podcast dans la version html d’un livre, mais il faut que le document en question soit disponible sur une plateforme extérieure aux ESBC.

Recopiez le lien « embed » ou « à intégrer » de la vidéo ou du podcast dans votre fichier à l’endroit souhaité. Dans la version PDF ou imprimée, ce document devra être remplacé par une photo ou supprimé : il est important d’y penser en rédigeant.

Droit d’auteur et licence

Tous les chapitres publiés aux Éditions science et bien commun sont sous licence Creative Commons CC-BY. (http://creativecommons.org/licenses/by/4.0/). Cette licence vous permet de conserver tous vos droits sur votre texte, donc de le publier ailleurs tout en citant le lieu de publication original, et permet aussi à des tiers (dont les ESBC) de publier votre texte en vous désignant comme auteur ou auteure, dans la perspective des communs de la connaissance. Cela signifie qu’il n’y aura pas de contrat à signer.

Si vous n’êtes pas d’accord ou si vous souhaitez plus d’explication, veuillez écrire à info@scienceetbiencommun.org.

Les commentaires sont clos.