Politique et processus d’édition

Évaluation

Les projets de livre sont évalués par au moins deux membres du comité éditorial et scientifique.

Si les auteurs et autrices le souhaitent, les manuscrits d’ouvrages scientifiques sont évalués par des pair-e-s (expert-e-s externes ou membres du comité scientifique) selon procédure en double aveugle. Au nom de l’idéal de la science ouverte, les ESBC proposent aux auteurs et autrices de publier un résumé des évaluations en annexe du livre ou du chapitre, selon le principe de l’évaluation ouverte.

À la demande des responsables d’ouvrages collectifs, les chapitres de leur livre peuvent faire l’objet d’une évaluation ouverte.

Les ouvrages scientifiques qui ne sont pas évalués par les pair-e-s le mentionnent.

Catalogue

Le catalogue des Éditions science et bien commun (ESBC) est composé de livres qui respectent les valeurs et principes énoncés ci-dessus :

  • Des ouvrages scientifiques (livres collectifs de toutes sortes ou monographies) qui peuvent être des manuscrits inédits originaux, issus de thèses, de mémoires, de colloques, de séminaires ou de projets de recherche, des rééditions numériques ou des manuels universitaires. Les manuscrits inédits seront évalués par les pairs de manière ouverte, sauf si les auteurs et autrices ne le souhaitent pas (voir la section Évaluation ci-dessus).
  • Des ouvrages de science citoyenne ou participative, de vulgarisation scientifique ou qui présentent des savoirs locaux et patrimoniaux, dont le but est de rendre des savoirs accessibles au plus grand nombre.
  • Des essais portant sur les sciences et les politiques scientifiques (en études sociales des sciences ou en éthique des sciences, par exemple).
  • Des anthologies de textes déjà publiés, mais non accessibles sur le web, dans une langue autre que le français ou qui ne sont pas en libre accès, mais d’un intérêt scientifique, intellectuel ou patrimonial démontré.
  • Des manuels scolaires ou des livres éducatifs pour enfants.

Collections

Les collections regroupent des ensembles de livres qui partagent une thématique ou une ligne éditoriale. Une collection pourrait, par exemple, porter sur l’eau dans les pays du Sud, sur la société haïtienne, sur les méthodes de recherche, sur les femmes en science, etc. Pour exister, une collection doit être animée par une personne qui en prend la responsabilité intellectuelle. Cette personne pourra recruter des auteurs et auteures.

Les collections en cours sont :

  • Science Afrique
  • Ayiti
  • Portraits de femmes
  • Science ouverte et justice cognitive
  • Québec, ville ouverte
  • Éducation
  • Environnement
  • Réflexivités et expérimentations épistémologiques
  • Mémoires des Suds

Langues

Au nom de la justice cognitive, nos livres, bien que principalement en français, cherchent à mettre en valeur les langues maternelles de toutes les autrices et tous les auteurs, qu’il s’agisse des langues africaines, des langues des Premières Nations ou du créole, par exemple. En particulier, dans chaque livre, nous cherchons à traduire les résumés dans ces langues. Nous publions aussi des livres bilingues.

Diversité

Les ouvrages collectifs doivent inclure des textes d’hommes et de femmes des pays du Nord et des Suds, afin de refléter la pluralité recherchée par la justice cognitive. Le catalogue lui-même reflète cette pluralité.

Les références bibliographiques doivent aussi inclure des documents issus du Nord, mais aussi des épistémologies des Suds.

Les ÉSBC pratiquent une langue épicène selon des critères précis qui seront utilisés pour la révision linguistique des manuscrits. Le Guide d’écriture inclusive est en ligne ici.

Technologie

Les ESBC utilisent la technologie Pressbooks qui permet de produire en même temps un cyberlivre (sous la forme d’un site HTML en libre accès), un ePub (livre électronique), un mobi (livre électronique à mettre en vente sur Amazon) et un PDF qui, accompagné de la couverture, peut être imprimé.

Par conséquent, les livres édités par les ESBC sont disponibles simultanément en accès libre sur le web, en format électronique commercialisable et en format imprimé commercialisable. Il peut arriver que seuls les formats électroniques soient utilisés. Les auteurs et autrices pourront choisir ou non de commercialiser les versions électroniques et imprimées de leur livre, mais ce dernier restera toujours accessible en libre accès sous forme de cyberlivre.

Les auteurs et autrices qui souhaitent joindre à leur publication leur corpus de données, ainsi que d’éventuels protocoles expérimentaux (programmes informatiques) pour favoriser leur accessibilité (open access/open data) pourront être guidés.

Tarification pour les auteurs

Au nom de l’équité et de la justice cognitive, les ESBC ne demandent pas de contribution financière aux auteurs et autrices. Par contre, si ces derniers ont des ressources financières et peuvent contribuer en nature ou en argent à la fabrication, à l’impression ou à la diffusion d’un livre, un don aux ESBC sera très apprécié. Nous invitons aussi les auteurs et autrices à chercher des subventions ou à prévoir un circuit local de commercialisation de la version imprimée.

Licence

Les livres publiés sont sous licence Creative Commons CC-BY 4.0, afin de protéger les droits des auteurs et autrices et du lectorat. Les ÉSBC ne demanderont jamais aux auteurs et autrices de leur céder leurs droits.

Fonctionnement

Les ÉSBC fonctionnent de la manière suivante :

Première étape

  • Tout auteur, auteure ou groupe d’auteurs et d’autrices (ci-après nommé auteurs) peut envoyer une proposition de livre de 500 mots ou un manuscrit à l’adresse propositions@editionscienceetbiencommun.org
  • L’équipe de direction envoie un accusé de réception et vérifie si la proposition correspond au projet éditorial des ESBC. Elle renvoie aux auteurs et autrices les propositions qui ne répondent pas aux critères énoncés.
  • L’équipe de direction soumet chaque proposition vérifiée aux membres du comité scientifique pour approbation et recommandation ; pour chaque projet de livre, une synthèse de ces avis est envoyée aux auteurs et autrices avec la décision finale.
  • Si la proposition n’a pas été retenue à cette première étape, le comité de direction encourage les auteurs et autrices à bonifier leur proposition.

Deuxième étape

  • Une entente est signée avec les auteurs et autrices des propositions retenues pour préciser les formats souhaités parmi ceux offerts, sachant que chaque entente comporte au moins une version cyberlivre en libre accès et la participation des ESBC à la publicité et à la diffusion du livre.
  • Cette entente précise les détails financiers : la contribution financière, s’il y a lieu, et le mode de répartition des bénéfices s’il y a commercialisation.
  • Une équipe, dont au moins un membre du comité de direction ou du comité éditorial, travaille avec les auteurs et autrices à la préparation du manuscrit, selon les termes de l’entente signée.
  • Le manuscrit doit impérativement suivre les consignes de présentation, pour faciliter le travail de mise en ligne et de montage du livre, notamment en ce qui concerne les références bibliographiques. Un manuscrit qui ne respecte pas ces consignes sera renvoyé à l’auteur ou l’autrice avant que la révision commence.
  • Le manuscrit, si les auteurs et autrices le souhaitent, peut être soumis à un processus d’évaluation par deux ou trois personnes choisies dans ou par le comité éditorial et scientifique. Dans l’esprit de la science ouverte, un résumé de chaque évaluation peut être ajouté en annexe du livre ou du chapitre, selon les cas.
  • Une révision linguistique permet d’assurer la qualité de la langue. Elle suit les consignes d’écriture et le guide d’écriture inclusive.
  • Selon les cas, les protocoles de recherche et les données scientifiques analysées seront également publiés (données ouvertes) de manière à être consultables et réutilisables.
  • Le manuscrit est mis en ligne et diffusé.
  • Les ESBC participent à la stratégie de diffusion et de publicité selon les termes de l’entente signée.

À noter : si un livre est proposé par un membre du comité éditorial ou du comité de direction, les personnes en cause ne participeront pas aux discussions sur leur proposition.

Diffusion

Les ESBC préparent un plan de diffusion adapté à chaque livre, en collaboration avec les auteurs ou autrices, selon les termes de l’entente. Le web est très utilisé (réseaux sociaux, envois de PDF) pour minimiser les coûts. Le livre peut être déposé dans plusieurs archives ouvertes et bibliothèques numériques, ainsi que dans Google Livres.

Dans la mesure du possible, les bibliothèques des universités africaines et haïtiennes qui le souhaitent reçoivent gratuitement un exemplaire de chaque livre publié. Elles doivent simplement nous en faire la demande par écrit à info@editionscienceetbiencommun.org

Les commentaires sont clos.