La gravité des choses. Amour, recherche, éthique et politique

Une anthologie des textes de Florence Piron

Pour accéder au livre en version html, cliquez ici.

Que veut dire « Gravité des choses »? Grave ne veut pas dire terrifiant, inquiétant, stressant. Ce mot désigne les grandes questions de la vie, les questions qui ont le pouvoir de faire souffrir ou de construire, de détruire ou d’éveiller, qui permettent de ramener à l’essentiel derrière le bruit de la vie quotidienne, les énervements dans lesquels on peut s’enfoncer sans raison et surtout sans savoir comment émerger.

« C’est avec ces mots que Florence Piron (disparue en 2021) [a] débuté en 2019 l’écriture de son livre La gravité des choses – expression née de la bouche de son plus jeune fils, qui lui avait déclaré, vers l’âge de dix ans, que son grand frère ne « comprenait pas la gravité des choses ». Séduite par cette expression toute simple et renvoyant pourtant à un monde immense, Florence [a] décidé d’intituler ainsi le livre qu’elle projetait depuis longtemps d’écrire. Celui-ci aurait constitué l’aboutissement de toutes ses réflexions, issues non seulement de sa carrière de professeure-chercheuse à l’Université Laval, mais aussi de sa vie de femme, de mère, de militante et d’éditrice. » (Sarah-Anne Arsenault, extrait de l’avant-propos)

***

ISBN : à venir

DOI : à venir

970 pages

Coordination et édition : Sarah-Anne Arsenault

Révision linguistique et féminisation : Sarah-Anne Arsenault, Maryvonne Charmillot, Célya Gruson-Daniel, Zoé Lüthi

Design de la couverture : Kate McDonnell, photographies de Laure-Hélène Piron et Érika Nimis, photomontage d’Audrey Legerot, sur une idée de Florence Piron

Date de publication : 6 juin 2024

***

Table des matières

(à venir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *